Août 2016 – A la fin des années 1980, des enquêtes d’unités de production, pour comprendre les stratégies paysannes

Avec la montée des problématiques du développement local, de l’environnement, le développement agricole est trop souvent passé de mode. Qui fait encore de l’appui aux producteurs, pour leur permettre de tirer un meilleur parti de leurs systèmes de production, améliorer leurs revenus ? Qui réalise encore des diagnostics agraires, pour comprendre la diversité des exploitations agricoles,…

Juillet 2016 – Prendre acte des contradictions de l’action publique, dans un dialogue critique avec ses acteurs

(Lavigne Delville Ph., 2011, Vers une socio-anthropologie des interventions de développement comme action publique, Mémoire d’habilitation à diriger des recherches, CREA, Univ Lyon II, pp.96-102) Des disjonctions entre cadrages de l’action publique et connaissances de sciences sociales Si « les professionnels du développement … ne savent pas comment faire le lien entre les analyses que nous…

8 octobre 2015 – Accompagner la réflexivité des praticiens du développement : une expérience « d’anthropologie impliquée »

Accompagner la réflexivité des praticiens de la coopération au développement : une expérience « d’anthropologie impliquée », intervention au cycle de conférences « Innovations sociales : comment les sciences sociales transforment la société ? », MAPS/Université de Neuchâtel, 8 octobre 2015 Socio-anthropologue spécialisé sur l’aide au développement, j’ai longtemps travaillé dans une ONG professionnelle, avant de rejoindre le secteur…

12 février 2016 – « Synergie paysanne » et la lutte contre les accaparements fonciers au Bénin

(Table-ronde de présentation du dossier « Les chantiers du syndicalisme en Afrique », Paris, 12 février 2016. Présentation avec Camille Saïah de notre article « Fonder sa légitimité par le plaidoyer ? Synergie paysanne et la lutte contre les accaparements fonciers au Bénin », Revue Tiers-Monde vol 2015/4, n°224, pp.103-120. Voir une analyse détaillée dans Lavigne Delville P. et…

2011 – Accompagner la réflexivité des praticiens : les « capitalisations d’expérience »

(extrait de Lavigne Delville P., 2011, Vers une socio-anthropologie des interventions de développement comme action publique, Mémoire d’habilitation à diriger des recherches Univ Lyon II, Lyon, 210 p.) La « capitalisation d’expériences » n’a pas de définition stricte et recouvre des modalités variées de mise en œuvre. A la suite de Pierre de Zutter (1994), on peut…

2011 – Réflexivité des acteurs et fonction d’accompagnement des sciences sociales

(extrait de Lavigne Delville P., 2011, Vers une socio-anthropologie des interventions de développement comme action publique, Mémoire d’habilitation à diriger des recherches Univ Lyon II, Lyon, pp.121-124). Dans les sociétés modernes, comme l’a montré Giddens, la réflexivité des acteurs fait que les sciences sociales ont un effet sur la société, à travers la façon dont…

1er janvier 2016 – En début de projet on ne sait pas grand-chose mais on peut tout faire….

« En début de projet on ne sait pas grand-chose mais on peut tout faire tandis qu’en fin de projet on ne peut plus rien faire mais on a tout appris ». Cette citation de Gilles Garel dans son petit ouvrage « le management de projet » (p.12) traduit bien le paradoxe structurel de tout projet, « processus concomitant où, au fur et à mesure des différentes phases d’avancement, les degrés de liberté diminuent tandis que le niveau de connaissance s’accroît » (idem).