2000 – Des groupes cibles aux groupes stratégiques : participation et exclusion

Une politique publique, une action de développement, vise certains acteurs. Or, il y a un décalage, inévitable, entre les populations visées et celles qui sont touchées : certains « participent » sans être prévus, d’autres sont exclus par le projet parfois sans qu’il s’en rende compte, d’autres enfin ne sont pas intéressés et restent à l’écart. Pourtant,…

Novembre 2013 Le développement durable au regard de la socio-anthropologie du développement

(intervention à la table-ronde « comment se saisir du développement durable », Conférence « 30 ans du GEMDEV », novembre 2013)  Introduction Je ne suis pas un spécialiste du « développement durable ». Les réflexions que je vous soumets sont donc liées à ma trajectoire et à ma posture de recherche : un socio-anthropologue « du développement » qui a longtemps combiné recherche et…

2014 Expertise socio-anthropologique et politiques publiques

(extrait revu de Lavigne Delville Ph. et Le Meur P.Y., Recherche, expertise et accompagnement des politiques foncières, communication au Colloque « Le Foncier agricole : usages, tensions et régulations », SFER, Lyon, 11-12 juin 2014). Toute politique publique repose sur des opérations de « réduction de la complexité du réel » (Muller, 1995), en fonction de référentiels cognitifs, d’intérêts, de…

2008: Problématisation, intéressement, enrôlement La sociologie de la traduction est-elle utile pour le développement ?

1.Aramis et les coquilles Saint-Jacques : l’apport de la sociologie des sciences A partir de leurs recherches en sociologie des sciences, Michel Callon et Bruno Latour ont conçu un cadre d’analyse assez original. J’ai déjà fait passer quelques infos sur le livre « Aramis ou l’amour des techniques », où Bruno Latour analyse, à la…

2005: Pour des politiques communales de gestion des ordures ménagères dans les villes secondaires

Depuis une dizaine d’années, Ong et projets de développement s’intéressent à la question des ordures ménagères urbaines. Ils promeuvent souvent des GIE, passant contrat avec les  ménages pour enlever leurs ordures, et collectant les ordures par charrette à âne.   Cette note m’est inspirée par la lecture du draft du travail de capitalisation d’expérience sur…

2002: Pour une pratique rigoureuse des enquêtes participatives

Echos du Cota n°94, mars 2002, pp. 19-21 Partant de la connaissance qu’ont les ruraux de leurs situations et de la façon dont ils la perçoivent, les enquêtes participatives sont censées faciliter les échanges et le dia-logue entre populations et intervenants extérieurs, permettre de dépasser les diffé-rences de catégories de pensée et de langue, et…