2000 – Des groupes cibles aux groupes stratégiques : participation et exclusion

Une politique publique, une action de développement, vise certains acteurs. Or, il y a un décalage, inévitable, entre les populations visées et celles qui sont touchées : certains « participent » sans être prévus, d’autres sont exclus par le projet parfois sans qu’il s’en rende compte, d’autres enfin ne sont pas intéressés et restent à l’écart. Pourtant, les projets se posent rarement la question de savoir quels sont les acteurs réellement concernés par l’action, quel est leur « public » réel.

Publiée par le GRET en 2000, cette « note méthodologique » illustre certains des facteurs qui expliquent ces décalages.

groupes cibles

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s